Explication de parcours – utilisation des bras + développement de la capacité de discernement grâce à la Hoopers Agility

J’ai trouvé cette idée de parcours chez NADAC Schweiz, qui le proposait dans le cadre du changement de main entre les obstacles 7 et 8.

J’ai adapté le parcours en créant une nouvelle difficulté qui m’intéressait tout particulièrement, à savoir la discrimination du cercle intérieur (obstacles 4 et 5) et du cercle extérieur (obstacles 14 et 15). Je vous explique en fin d’article le pourquoi de l’importance de cette discrimination.

Vidéo :

Le début de parcours est assez classique, avec un virage autonome entre le n°2 et le n°3. Tout le cercle intérieur se fait de manière autonome (= le chien effectue seul une partie de parcours en s’éloignant de son propriétaire) de 3 à 5. Il fait ensuite un demi-tour entre 5 et 6 pour revenir vers le propriétaire. Ce début de parcours ne pose aucun souci à un chien avancé.

Après le virage à droite (n°7), il doit revenir vers le hooper précédent, ce qui demande une rotation (en tournant le dos au chien) et un changement de main de la part du propriétaire.
La boucle qui suit (de 8 à 13) est simple étant donné que le propriétaire se trouve au centre.

La tâche se complique lorsque l’on arrive au numéro 14 🙂
Ce passage est extrêmement difficile en raison de la position lointaine du propriétaire (à hauteur de l’obstacle 2), et en raison de la différence de trajectoire par rapport au début du parcours.
Pour un chien avancé, le cercle intérieur (n° 4-5) était assez simple de par la position du propriétaire. Le cercle extérieur (n° 14-15) l’est beaucoup moins. En effet, le propriétaire est très loin, et le chien a effectué le cercle intérieur en début de parcours, ce qui lui complique considérablement la tâche lorsqu’il doit à présent prendre le cercle extérieur en deuxième lieu et sans son propriétaire à proximité.
Le support donné par une utilisation différenciée des bras (bras tendu >< bras fléchi) est extrêmement utile ici car il donne une indication supplémentaire au chien, en complément du signal vocal.

                                                   Le beau Boston en action 🙂 

Au-delà du caractère intéressant de cette partie de parcours dans le cadre de la Hoopers Agility en tant que sport, elle l’est également dans un contexte éducatif de développement des compétences du chien. En effet, introduire des distinctions dans une activité sportive permet de constituer les bases du travail de développement de la capacité de discernement chez le chien, que l’on peut ensuite transposer dans la vie quotidienne dans un contexte d’éducation ou de réhabilitation.

La capacité de discernement est importante pour tous les chiens au quotidien (pensez aux personnes qui n’osent pas proposer des activités de recherche à leur chien, par peur qu’il ne reproduise cette activité en permanence 😀 ), mais elle l’est encore davantage pour les chiens “emprisonnés” dans des schémas mentaux (d’agressivité, de peur, etc.) qui les empêchent de vivre sereinement au quotidien.

 

Advertisements

One thought on “Explication de parcours – utilisation des bras + développement de la capacité de discernement grâce à la Hoopers Agility

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s